Grève SNCF – Pourquoi ne pas réformer la France dans la paix sociale ?


Quel média osera demander au Gouvernement
pourquoi il refuse de réformer dans la paix sociale ?

Notre question :

« M. Darmanin,

Le 30 août 2017 sur BFMTV, votre prédécesseur, M. CASTANER, a annoncé la fin d’un monde politique dans lequel les gouvernements successifs créaient des droits théoriques sans se préoccuper des droits réels.

Si depuis 7 mois, votre gouvernement était passé des paroles aux actes en instaurant le référendum d’initiative citoyenne en toutes matières qui est pour le peuple, le « droit réel » d’exercer réellement la souveraineté nationale qui lui appartient (en théorie seulement), nous n’aurions pas cette grève.

En effet, des syndicats disposant du RIC (seul outil démocratique et efficace pour tenter de faire abroger votre réforme de la SNCF) n’auraient aucune raison avouable de ne pas l’utiliser pour faire triompher leur seul objectif : la défense du service public et de l’intérêt général, dont le peuple est le meilleur juge.

Le 4 mars 2018, les Suisses ont voté à 72% NON à la privatisation de leur radio/TV publique, justement à l’occasion d’un référendum d’initiative citoyenne.

Avec le référendum d’initiative citoyenne, vous pourriez « transformer la France » dans la paix sociale.

Pourquoi refuser de l’instaurer ?

Alors que plus de 80% des Français y sont favorables 
Et que la Loi est (ne l’oublions pas) : « l’expression de la volonté générale »
(Article 6 de la DDHC de 1789) »

 

Publicités