Présidentielle 2017

Vous trouverez dans ce tableau toutes les informations sur les engagements des candidats en faveur du Référendum d’Initiative Citoyenne, ainsi que ceux des élus qui le soutiennent. Vous pourrez ainsi évaluer la crédibilité de la promesse…
Un historique des actes du parti et du candidat concernant le RIC y est présenté. (Les candidats ont eu, la possibilité de rectifier erreurs ou omissions avant mise en ligne, et cette possibilité leur reste ouverte.)


Seuls 3 candidats sur les 7 promettant le RIC l’ont dans leur profession de foi !

Près de 45 millions d’électeurs viennent de recevoir la profession de foi des 11 candidats. Ce document est fondamental, elle présente les priorités de chaque candidat. C’est la base de ses promesses, le document qui fera référence.

Seuls 3 candidats proposent le Référendum d’Initiative Citoyenne ou Populaire dans ce document-engagement : François Asselineau, Benoît Hamon et Marine Le Pen.

4 autres, qu’ils l’avaient mis dans un coin de leur programme par démagogie, l’ont « oublié » : J-L. Mélenchon, N. Dupont-Aignan, J.Lassalle et J.Cheminade.
Les 3 premiers ont en revanche gardé la reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé…  
Sûrement parce qu’il n’a aucun intérêt pour les électeurs !  Et mieux, dans les scrutins de listes (exemple municipales) où il faut faire 5% des suffrages exprimés pour avoir des sièges, quelques % de « blancs exprimés »  en plus élimineront même parfois des petites listes au bénéfice des grosses, au détriment de la diversité de la représentation du corps électoral.

8 candidats sur 11 ne veulent donc pas que leur bulletin mis dans l’urne, les électeurs puissent reprendre la parole pour décider de ce qui pourtant les regarde.

Si l’un de ces 8 est élu président, quoiqu’il fasse, vous ne pourrez pas « démocratiquement » tenter de l’empêcher de nuire ou lui faire tenir ses promesses.

Qu’on se le dise…


Depuis début décembre, nous avions invité tous les candidats à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour obtenir, avant la présidentielle, l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC ) – en toutes matières – dans l’article 3 de la Constitution.
Nous n’avions eu aucune réponse des candidats.

Les 11 candidats officiels étant connus, le CLIC va vous éclairer sur leur position sur le référendum d’initiative citoyenne.

Il est incontestable que le RIC en toutes matières, y compris constitutionnelle et de ratification des traités, mettrait fin à notre impuissance politique en nous permettant, à tout moment, d’imposer un référendum pour  tenter de faire abroger une loi ou de donner force de loi à une réforme élaborée par des citoyens.
Seuls candidats sur 11 ont inscrit le RIC dans dans un coin de leur programme. Et encore dans des termes toujours imprécis ne permettant pas d’apprécier l’utilité pratique de la promesse.
Le CLIC leur a demandé  de préciser trois points essentiels. Le 15 avril aucune réponse..

4 candidats ne proposent pas le RIC dans leur programme..
Ils sont très satisfaits d’un système “dit” représentatif, dans lequel déjà, en gros # 50% des inscrits ne sont pas représentés à l’ assemblée nationale,et surtout dans lequel entre deux scrutins de même niveau, les citoyens sont réduits au silence pendant 5 ou 6 ans, ne pouvant pas – quoique fassent les élus-  reprendre la parole pour tenter de les empêcher de nuire, par la voie d’un Référendums d’Initiative Citoyenne.
Ce sont donc 4 candidats à éviter soigneusement puisqu’ils veulent vous priver du pouvoir pendant 5 ans dès votre bulletin mis dans l’urne.
Nathalie Arthaud, François Fillon, Emmanuel Macron et Philippe Poutou.


Sans RIC,
le peuple (=
dêmos)
n’a pas le pouvoir (=
kratos).
Nous ne sommes tout simplement pas en démocratie.
Le peuple ne peut
pas exercer la souveraineté nationale
qui ne lui appartient que théoriquement dans l’article 3
qu’il faut donc
 modifier.


Appel à manifester pour le RIC !

Le CLIC, Comité de Liaison pour l’Initiative Citoyenne, lance une opération visant à lancer – dès que possible – des manifestations pacifiques unitaires avec pour UNIQUE REVENDICATION l’instauration du Référendum d’Initiative Citoyenne en toutes
matières dans l’article 3 de la Constitution.

Dans un premier temps pour évaluer nos forces nous vous demandons des promesses de manifestation. L’opération ne sera pas lancée tant que nous n’aurons pas un nombre très important de promesses dans un certains nombre de grandes villes.

Merci de répondre au plus vite au formulaire quitte à modifier vos réponses plus tard.

Aucun renseignement donné ne sera publié.

Publicités